• Séverine F.

Les charges déductibles des Professions libérales

De part mon statut, je suis, depuis des années, directement concernée par la question des charges déductibles des professions libérales, néanmoins, si vous souhaitez en savoir plus sur ce thème et que vous n'êtes pas une profession libérale, contactez-moi, en attendant mes prochains articles sur le sujet, je vous communiquerai celles qui vous concerne en fonction de votre statut.


Bien souvent, peu de charges fixes incombent au professionnel qui exerce en libéral. En y regardant de plus près, de multiples dépenses s’accumulent et peuvent être déduites du résultat imposable, à condition d’opter pour le régime des frais réels, incompatible avec celui de l’auto entreprise !


Les dépenses courantes et les honoraires

On oublie souvent de comptabiliser les frais postaux et le petit matériel administratif. Pourtant,  ces dépenses peuvent vite devenir conséquentes ! Elles sont intégralement déductibles à condition de concerner exclusivement l’activité professionnelle. Idem pour les honoraires versés aux différents experts (comptabilité, juriste, consultants)…


Les cotisations sociales

Les cotisations sociales obligatoires versées au titre de votre activité sont entièrement déductibles. Concernant les complémentaires facultatives, la déduction est plafonnée.


Les investissements

Achat d’un logiciel professionnel, d’une imprimante ou encore création d’un site internet… Les investissements matériels et immatériels, réservés exclusivement à l’activité professionnelle, sont entièrement déductibles. Par contre, la déduction s’étalera d’année en année, en adéquation avec l’amortissement comptable.


Et l’ordinateur ?

Vous acquérez un ordinateur. Il est votre outil de travail principal. il faudra donc l'amortir.

Attention au professionnel travaillant depuis leur domicile, l'administration fiscale procèdera à une clef de répartition, si votre PC est à usage mixte.


Les autres dépenses :

Votre loyer, les charges de copropriété, d'entretien, l’électricité et l’eau, votre connexion internet, vos frais de téléphone (fixe et portable)...


Et le véhicule ?

Vous êtes régulièrement en mission auprès de vos clients. Dans la même logique, vos déplacements professionnels sont déductibles, même s’ils s’opèrent avec un véhicule à usage personnel. Tout est fonction de la « clé de répartition » !

En fait, l’Administration fiscale fait preuve d’une grande souplesse quant aux professions libérales. Elle laisse à l’expert-comptable le soin de définir la « clé de répartition » la plus juste pour chaque dépense. Une bonne compréhension de votre métier s’impose ! Pour une fiscalité optimisée, n’oubliez pas de communiquer avec votre expert comptable !


A ce sujet, si vous cherchez un cabinet d'expertise comptable, à l'écoute et de qualité contactez-moi, je vous mettrai en relation avec mon partenaire.


Source d’informations : article 93-1 du Code Général des Impôts



Lien très très utile ;-)


https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4628-PGP


0 vue

© DOCEAS & FORMATION - 2020

Abonnez-vous à notre newsletter