• Séverine F.

Procrastina... quoi ?

Procrastiner...La tendance a repousser toujours à plus tard, ce n’est pas bon quand on gère une entreprise. Alors, plutôt que de culpabiliser, je vais partager avec vous mes astuces pour passer à l’action.

Et c'est la championne de la procrastination qui témoigne ^^


N°1 Faites face !

Qu'avez-vous tendance à procrastiner et pourquoi ? Quels sont les freins du passage à l’action ?

Quel(s) bénéfice(s) cela peut vous apporter de cesser de procrastiner ?


N°2 Organisez-vous !

Etablissez une ligne directive, accompagnée d'une feuille de route afin de ne pas vous éparpiller.

Une simple To Do List pour commencer.


Et s'il vous plaît, conseil d'amie, Surestimez toujours le temps que vous allez mettre à la réalisation d’une tâche ( chose que je ne fais pas assez souvent moi-même). Vous éviterez ainsi la déception, qui pourrait vous décourager et surtout vous faire culpabiliser.


Je vous invite à lire mon article, à venir, sur la productivité.

Ce post vous aidera à définir vos objectifs et définir vos périodes de productivité les plus propices.


N°3 Diversifiez !

Adopter la méthode « Pomodoro », dite aussi Méthode des tranches de tomates.

Séquencez vos journées en alternant pauses et activités. Autrement dit, cela consiste à découper votre temps en tranches.

Pendant une période assez courte (moi je les découpe par demi-heure), il s’agit de ne porter son attention que sur une seule tache, appelée tomate. Puis d’enchainer avec une pause de cinq minutes maximum puis de passer à une autre tache/tomate et ainsi de suite.

Commencez par le ou les tâches les plus complexes, lorsque vous aurez terminé une activité importante ou compliquée, vous vous sentirez plus productif et cela vous donnera du courage pour vous attaquer aux autres tâches.


Mon astuce, je parsème ma salade de tomate, d'activités que j'adore ( comme rédiger des posts sur mon blog ;-) afin de me remotiver.


N°4 Démarrez !

Observez un rituel de commencement qui deviendra un automatisme.

Moi je me sert une tasse de thé et je range mon espace de travail.

Trouvez ces tâches préliminaires qui vont faciliter le passage à l’action.


N° 5 Concentrez-vous !

Facile à dire... je suis la première à ne pas respecter ce 5ème point...


Alors pour m'adapter à mon mode de fonctionnement, j'ai décidé de me laisser distraire, mais que par ce dont j'ai besoin pour atteindre mes objectifs...


Concrètement, lorsque je travaille, par exemple, sur la mise en place d'un programme de formation et bien je laisse ma boîte mail pro, dédiée à la formation, ouverte, comme ça je m'autorise à dévier dans le cadre de mon objectif : La formation professionnelle.

De même, dans la préparation de ma formation ( mon micro-objectif), je vais m'autoriser à naviguer sur internet, sur les sujets qui concerne l'ingénierie de formation en général ou bien plus précisément, qui traite de la formation que je mets en place.

Au final, j'aurais été très distraite, car c'est ma façon à moi d'être efficace, mais dans un cadre bien défini, ce qui me permet de déployer effectivement beaucoup d'énergie, mais pour gagner du temps dans l'atteinte de mon macro-objectif : La formation.


N°6 Déculpabilisez !

Vous êtes débordés(es) malgré tout ?

Ce n’est pas grave de ne pas toujours être motivé(e), parfois on a envie de ne rien faire ou de faire autre chose que ce qu’on doit faire, et c’est tout à fait normal !

Ne le répétez pas,... mais ça m'arrive tous les jours ;-)... et alors ? cela ne nous empêche pas d'être professionnel(le) et efficace, tant que nous gardons en tête notre ou nos objectifs !


SMART l'objectif bien entendu, on n'en reparle dans un prochain post.




Vous avez besoin d'aide pour vous mettre sur les rails ?

Contactez-moi.

© DOCEAS & FORMATION - 2020

Abonnez-vous à notre newsletter